Articles Tagués ‘Pédalier’

TRANSMISSION 1X9

Publié: 4 juillet 2010 dans TRANSMISSIONS
Tags:, ,

Voici ma transmission passant de 2×9 a au 1×9. Explications :
A l’heure oû le 3×9 est la transmission standard et le plus répandu sur nos VTT et 3×10 en 2011 qui est inutile, depuis quelques années le 2×9 s’impose de plus en plus . Dans un premier temps sur le haut de gamme et en 2011 sur les gammes de prix moyen. Sur une transmission 3×9 soit 3 plateaux avec une denture de 44/32/22 et 9 pignons ayant une denture de 11×32, la plus répandu. Mais , quel est l’interet d’un tel dévellopement ( 44×11 ) en vrai VTT ( hors route ) ? Moi je vais vous  le dire, pas à grand chose, tout comme les pignons de 12 voir 13 pour certain. Peu de gens possèdent la capacité de tirer ce dévellopement en vrai VTT et s’avère inutile, donc plusieurs de perdu. Puis , on ne peut pas non pus utiliser tout les pignons suivant le plateau utilisé car les croisements seraient trop important et la transmission aurait une durée de vie réduite.  On ne peut pas utiliser le 44 avec les plus grand pignons de la cassette ! et vice-versa. 
Un 2×9 à de plus grand avantage qu’un 3×9. En mettant 2 plateaux a la place du petit et de l’intermediaire ( 38/24, 40/26 etc… avec un ecart maxi de 14 dents ) permet d’utiliser TOUTE la cassette sur le grand plateau ( qui se retrouve au milieu ), donc un grand large choix de pignons sans jouer sans arret avec le dérailleur avant.  La ligne de chaine est bien meilleur et les croisements réduits. En fesant les calculs de développements, on se rend compte qu’on se rapporche d’une transmission 3×9 avec un plateau de moins ! Après libre à vous de choisir la bonne cassette et les bonnes tailles de plateaux ( attention aux standards des pédaliers ) selon votre forme physique et surtout sur quel terrain vous rouler. Pour les amateurs qui auraient peur d’un double plateau, ne vous dites pas  » 2 plateaux a l’avant ? ca doit etre dure à emmener !  »  . Un exemple : j’ai passé en double le pédalier ( voir 2eme photo ) de ma meilleur amie, car en triple elle avait la facheuse tendance à croiser et a tout bloquer ! Et elle m’a dit qu’elle s’y perdait avec tout ces vitesses. Sachant qu’elle roule très peu ( 3 a 4  fois par an car elle travaille sur Paris  et possède un emploi du temps chargé) , je décide donc de le passer en double d’enlever simplement le 44, elle utilise que le 32/22, je lui ai dit qu’elle pouvait utiliser tout la cassette avec le 32. Julie m’a dit qu’elle préférait , ne se perd plus et ne fait plus de croisement ecxessif. Enfin , coté esthétique, c’est également plus jolie car son cadre est en taille S et avec un grand plateau cela faisait horrible. 
 Au 1×9. Pourquoi je suis en 1×9? C’est simple, cette idée remonte a septembre 2009, soit presque 1 an ! En lisant la presse VTT, un journaliste avait écrit un article sur Geoff Kabush, champion du Canada en 2009. Lors d’une coupe du monde oû les conditions était dantesque et  offrait peu de portion roulante, ce pilote avait utilisé pour la 1ere fois en compet un transmission 1×9 car cela lui évitait de bloquer le dérailleur avant dû à la boue, et dans les cotes il montait soit en puissance soit …. a pied ! donc peu d’interet d’un double sur ce type de circuit. Depuis l’idée a été repise par Absalon et comme d’autre pilote, mais pour le sec car les circuit sont de plus en plus roulant notamment en Australie. 
Je décide d’en faire autant et prévoyant de l’utilisait QUE dans la boue. Lors du balisage du Mont Sigou, je profite de ce moment pour faire mon 1er essai , oû le D+ est de 300m sur 10 ,km environ . Je met un plateau de 32, je n’avais que celui-là , et toujours la meme cassette 11×32 . Dans les cotes cela s’est révéles éfficace, tout comme dans le technique, mais dans le roulant le plateau de 32 est beaucoup trop petit, en plus je n’arretai pas de dérailler sans dérailleur avant. Mais le but de ce test était surtout de l’éssayer en cote et en technique. J’abandonne cette idée car ….. pas de boue en compet un peu sur les circuits de cette année.
depuis cette hiver ma transmission est en double 38/24 et cassette de route Dura Ace 11×27 ( avec un réétagement perso ), je m’entrainait toujours comme ca et grace au double je pouvais utiliser grand plateau et grand pignon soit 38×27, je me suis apercu que dans les cotes cela passaient , ca tire un peu mais ca passe.
Et en juin 2010, je redécide de repasser en monoplateau pour me durcir l’entrainement,( car peu d’entrainement cette hiver du au froid persistant et à la neige ) me faire travailler la puissance , et également par plaisir et par défi. Je décide de passer en 1×9 , de commander un anti-déraillement .
Pour passer en 1×9 , voici les explications :
_Il faut enlever le dérailleur avant ( mais pas obliger il peut faire office d’anti déraillement ), le cable + gaine et manette gauche.
_Ensuite démonter le pédalier pour enlever les plateaux.
_ enlever le roulements externe droite,  enlever la 1er bague ( pour les roulements Shimano, pour les rouelments Truvativ, il faut enlever l’unique bague )
_installer l’anti déraillement qui prend place de la bague du roulement. ( 2eme photo )
_remettre le roulement dans le cadre.
_installer le plateau ( avec la denture que vous avez choisi ) au milieu du pédalier avec vis cheminée courte.
_remonter le pédalier
_c’est fini 😀
Question poids. Evidemment , quand on passe d’un double au mlonoplateau, on perds du poids, et c’est pas négligable. Pour mon cas, en enlevant la commande , cable et gaine, petit plateau + vis et dérailleur avant , ca represente une perte brute de 290 grammes. En rajoutant l’anti-déraillement MRP 1X faut rajouter 60 grammes , soit une perte de poids net de 230 grammes. Mon Vip passé au peson pèse 8 920 grammes avec un plateau de 38 !
Concernant les récents essai, sur mon circuit de 46km et D+ de 850m , ca tire dans les pattes , surtout à la fin ,et malgré la forte chaleur de fin juin, mais pas impossible, j’utilise le plateau de 38.
 Ce matin une rando à Vernoil de 47 km et 580 de D+ avec plateau de 36. Dans les cotes ca allait sans problème , en prenant de l’élan et en pédalant en puissance c’est nickel, mais le circuit comprenanit pas mal de partie roulantes , le 36 c’est révélé trop court! Perso, ca ne m’a pâs empeche de faire le ciruit en 1h58m avec une moyenne de 24,23 km/h ! 😀
Voici un autre exemple d’une transmission en 1×9 : celui d’un de nos compatriote vivant en Angleterre. Avant il avait une transmission en 3×8 qui se composait comme ceci : 24/34/46 et en cassette 12×32. Il n’utilisait  que le 2eme plateau  et 2 pignons sur le petits. le 46 servait que sur la route  et jamais en vrai VTT.
En le passant en mono, le résultat est plus fluide et maniable et moins prise de tete avec le dérailleur avant ! Cette transmission est parfaite pour sa condition physique et son terrain de jeu qui est très vallonné, avec pêu de plat et sans trop d’altitude. 
Son pédalier est un XTR de 1996 avec plateau/étoile Homebrewed Components aux USA, un petit artisan sympa fesant du sur-mesure a la demande. Faut compter environ 50 euros le plateaux dispo dans plusierus coloris. Malgré la non présence d’anti-dérailleur, il n’a pas déraille en 500km de XC agressif. Cela est du a une forte tension du dérailleur XTR arrière de 1996.
Son VIP de 2007 pèse 10,45kg, vue son poids de 90kg, il ne veut pas risqué la casse. En passant en monoplateau il perd 375 grammes , ce qui est pas mal !
Evidemment le choix de ma transmission reste très personnel, libre a vous de faire le bon choix en étudiant les calculs de dévellopement.
Il ne faut pas se tromper sur le choix du plateau car, en se basant sur une cassette 11×32, si vous prenez une petite denture, ca va aller dans les cotes mais vous allez mouliner sur le plat et vice – versa avec un plus grand plateau.
Je tiens apréciser qu’un monoplateau demande une bonne condition physique, si non rester ou passer en double.
Pour le choix des plateaux , Spécialité TA en font dans un grand nombre de denture, , tout comme  Stronglight. Ces 2 marques propose de bon plateaux pas ecxessif en prix et relativement léger , Ils sont en alu. et possède un bon passage de vitesse.