Archives de la catégorie ‘COMPETS 2008’


La dernière manche c’est achevée, voici un récit concernant le contre la montre
   Je me pointe sur place a 10h30, le 1er départ etait a 14h , c’est sur je n’étais pas en retard ! Je me prépare tranquillement, puis vers 12h ouverture des inscriptions , je me renseigne sur le circuit et on me dit que c’est le même qu’en 2007. Circuit assez roulant dans l’ensemble je met 3 bars dans les pneus avant un essai, sur le bitume  pas de probleme, les chemins en terre ca va  mais sur la ligne de chemin de fer, en roulant sur les caillasses j’étais dans l’incapacité de tenir droit le vélo, il sautait a la moindre pierre , aucune adhérence. Un fois au départ je remet 2 bars, la pression d’origine.
 
   L’heure arrive , tout les participants se dirigent vers le départ qui se trouve a 2km en suivant un véhicule de l’organisation . Le 1er départ est a 14h pour les plus jeunes , moi qui est en sénior partait a 15h09m ! On partait un par un toutes les minutesEt j’était le 1er senior a partir. Mon tour arrive , je suis sur la ligne de départ, le décompte a commencé et ZERO : je me lance et avent la 1ere cote je décide de laisser faire le vélo pour éviter de me griller dès le départ. Une fois sur les chemins je remet du gaz pour me maintenir malgré les nombreuses. Dès les cotes terminer sur le plat ainsi que les virages (surtout) la relance est plus forte ( surtout dans les virages ! ) pour éviter de perdre le moindre 10eme de seconde. Ensuite une légère courbe a droite en descente, l’adhérence est tres précaire ( ils y avaient pas mal de traces de dérapages) je me place a gauche pour que dans cet courbe je soit au milieu, j’ai meme senti légèrement que ca glissait. Une fois la courbe passé, du plat en bitume suivit d’une longue descente . Il ne fallait surtoiut pas se laisser aller, je veux tout donné, la decsente c’est passé a 60km/h. Enfin le passage oû l’on avait en aucun le droit a l’érreur : la lihne de chemin de fer. Une fois rentré sur cet ligne , je reste du coté droit, plus loin il y a un pont mais qui se passe a pied, et là passage a gauche je raccéllère et très concentré pour ne pas se planter ( j’ai rattraper 3 espoirs dont un qui a crevé ). La ligne d’arrivé est en vue je roule le plus vite possible jusqu’au franchissement de cette fameuse ligne. On annonce mon temps : 14m18s, temps de reférence pour les séniors. Mais il a été battus de 28secondes.
 
   Je termine ce contre la montre 2eme dans ma catégorie cela fait 2 années de suite que je suis 2eme et 9eme au scratche général.
 
  Voici les chiffres :
_longueure : 6,33km
_Temps : 14m18s
_moyenne : 26,60km/h
_vitesse maxi : 60km/h
_moyennes pulsations : 198 pulstations /minutes
_dénivellés + : 110 mètres
 
A noter que le record a été battu cette année avec un temps de 13m15s !!!
   Numériser0001Pour le classement du Vendée Tour 2008 je termine 4eme en sénior à 4 points du troisième. Ce n’est pas grand chose.
 

4e manche du Vendée Tour

Publié: 10 octobre 2008 dans COMPETS 2008

voici un article sur la 4e manche comptant pour le Vendé Tour 2008. Elle s’est déroulé au Tablier , un  endroit que je connais car en 2007 une compet etais organisé au même endroits. 1ere constatation, la pluie battante puis acalmie.
  L’heure approche et nous sommes appelés pour le placement de la grille. Une fois placé, je m’apercois qu’on est 6 en sénior , 50% seront sur le podium. 13h le départ est lancé avec d’autres catégorie, dans la 1ere cote je perd de vue mes concurrents senior, ce n’est pas grave je fais ma course. A la moitié du 1er tour je me rend  compte que j’ai une crevaison lente. Je réflechis pendant presque un tour pour décider de réparer ou pas, mais sachant les conditions climatique désastreuse et que le terrain est boueux donc mou, je décide de continuer comme ca et  en fin de comte ca ma pas gener plus que ca a part le dernier tour oû j’étais bien a plat ca me tirai dans les pattes. Une grosse parti des coté je les montais a pied tellement que ca glissait, j’ai fais pas mal de glissade dans certaine descxente dû pneu déglonfer mais moi sa m’amusai !, j’ai eu aussi des problème de vue dû a la buée et a la boue qui giclai dans les yeux donc j’avais du mal a rouler vite. Mais le circuit étais sympa, je voudrais rouler dessus en sec car ca doit etre pas mal non plus.
  Le circuit mesurais un peu plus de 5km a parcourir 5fois. Il étais plus facile qu’en 2007.
  Voici les chiffres : longueur : 27,65km – temps : 1h57m57s – moyenne : 14,06km/h – vitesse max : 32,06km/h – altitude cumulé : 548m
  Les résultats sorent et je suis classé 4e ! car il y a eu 2 abandons, je me suis dits que là j’ai marqué de gros points
 
  En terminant 4e de cette épreuve je monte dans le classement provisoire de la 12e place à la 7eme place!
 
CLASSEMENT ET TEMPS AU TOUR :
 
voici le classement des séniors
 
PLACE NOM DU COUREUR TEMPS TOTAL  TOUR 1      TOUR 2     TOUR 3        TOUR 4       TOUR 5
_1        _Baron                 _1h41m54       _19m04s    _19m01s   _20m51s      _21m01s     _21m57s
_2        _Louineau             _1h45m06s     _20m13s    _19m38s    _21m50s     _21m13s     _22m12s
_3        _Guichet               _1h53m23s     _20m42s    _20m28s    _22m34s     _25m35s     _24m04s
_4        _Brun                   _1h57m58       _21m54s    _22m43s   _22m44s      _23m17s     _27m20s
_5        _Balussaud           _1h38m27s      _23m47s    _25m28s   _24m05s      _25m07s
_6        _Douillard             _1h24m51s      _22m34s    _22m41s   _39m36s
 
  le 18/10 se deroulera la dernière manche qui est un contre le montre de 10km, unique en France, là aussi je vais essyaer de marquer de gros points.
PHOTO : voici dans quel état on terminais la course !
 DSC01098

GAMELLE TROPHY 2008

Publié: 29 septembre 2008 dans COMPETS 2008

SNC17079SNC17082Voici un article sur la gamelle trophy qui s’est déroulé dimanche 28 septembre 2008.
 
   J’arrive sur place vers 9h30, je décide donc de préparer le vélo en y mettant le 3eme plateau, indispensable pour moi sur cette compet’ puis une couche de polish pour un maximum de brillance. A coté de moi je discute avec un gars qui participe aussi au Vendée Tour.
 
  Je me décide d’aller au départ pour y voir les expos mais pas grand chose, j’ai juste pris des catalogue lapierre 2009 et Spécialized et pas de photo car rien d’extraordinaire. Je me rapproche du stand pour retirer les plaques et je rencontre les p’tits jeunes du club de Fondettes, ont a pas mal discuter et j’ai félicité Cécile pour avoir terminer 8e des championnats de France en catégorie cadettes, c’est elle qui a obtenu le meilleur resultat de son club. Le stand est ouvert et je prend ma plaque et j’ai le numéro 45 comme le Ricard!!!, puis un tres beau T-Shirt. ( voir photo)
 
  Je retourne au parking pour manger et préparer le Camelback, avec eau, jus d’orange et RedBull, c’est un peu dégeulasse mais bon c’est buvable. J’apercois Maxime qu se gare a l’autre bout du parking. Puis le club de Bourgueil qui arrive, je les rejoins et j’ai pris pas mal de photos.
 
  L’heure avance, ont décident tous de s’échauffer pendant au moins 30 a 40 minutes. Puis l’heure fatidique arrive enfin pour la mise en grille et là, surprise! Je me trouve en porte 5 ligne 22 a droite, David et Maxime a mes cotés, Sébastien au fond dela porte 5 a gauche et pour Dominique, Camille, Daniel et le reste du club ( j’ai oublié les noms et leur positions ) en 1ere ligne de la porte 6 a droite. La pression est rude.
 
  13h10, le départ est lancé, et ca part vite comme d’habitude, je déde de doubler entre deux personnes, mais ils se resserent , ma roue avant touche les deux vélos j’ai faillit tomber, j’ai du ralentir pour les doubler a gauch sous un énorme nuage de poussière. Je remonte difficilement car peu de place pour doubler et tout le monde voulait doubler donc encore moins de place. J’adopte ma stratégie mais je l’arrete au bout de 6 km car un groupe c’était formé et le rythme était bon. Je maintien ma position et je reste avec ce groupe. Je constate également les nombres impressionnants de personnes arretes sur le bas coté cause de crevaisons et casse de chaine, a certain endroit ils y en avaient un presque tous les 500 metres! Au km 35, J’apercois Maxime revenir , là je me dis « merde il est revenu! », il m’a dit qu’il a mis 15 bornes pour remonter sur David mais pensait pas me rattraper. Je décide de ne pas le suivre car il roulait fort et ca ne rentrait pas dans ma stratégie puis peur de me griller betement. Pour la suite de ma course, je me suis amuser un peu avec un gars roulant sur un Scott Scale après m’avoir doubler a l’interieur d’une épingle. Ca a durer 5km car aprés je commencait a faiblir puis des maux de ventre qui venaient et passaient, certaines cotesw ont été monter a pied car je sentais les crampes venir. Au km 45, le mental etait toujours là, la forme revenait un  peu , je décide de m’accrocher a de personnes devant moi. J’etrais dans la dernière phase de ma stratégie, qui était d’attaquer 10km avant l’arrivé. Au km 47 et 49 j’hausse le rythme pour voir si je pouvait attaquer et c’était le cas, au km 50, j’attaque. Ces dreniers km , je les aient parcouru avec le numéros 78 car il était plus fort dans les cote ( je montait a pieds ) alors qe je le rattrapait ur le plat et technique et je prend l’avantage. J’arrive  a la descente de la chaise du diable avec des specateurs de chaques cotés , je descend sur le vélo mais ma roue avant se dérobe car ca été labourer au passage de tous les participants, je tombe sans graviter sur le coté gauche, les spectateurs me demande si je vais bien je leur dit  » ouais impeccable » et ils ont tous rigolés. Le reste de la descente a été faite a pied car le sol etait mou , ghrace a mes grandes jambes je passais par dessus les rochers. Au dernier km , j’apercois 2 personnes devant moi , je donne tous ce que j’ai pour les rattraper en vain, il me manquait 2 secondes.
 
  Je termine donc les 58 km en 3h31mn ,moyenne de 16,64 km/h ( comme la bière!) 1er du club de Bourgueil, Maxime m’a mis 12 mn dans la gueule sur 23km!
 
  A noter de belles chutes de certains participant, pour ma part des sortis de virages a cause des caillasses.puis énormement d’abandon
 
  Voici les résultas de chaque membres du club en 58km :
 
_Gaylord :       42e/89 sénior         3h33mn26s – 154e/505 scratch
_Camille :       11e/26  espoir –      3h42mn01s – 190e
_Dominique :   48e/128 master2 –  3h52mn58s – 237e 
_David :          55e/89 sénior –       3h56mn17s – 255e
_Matthieu :      70e/89 sénior   –     4h23mn09s – 333e
_Gérard :        14e/22 master3 –    4h35mn20s – 357e
_Daniel :         82e/122 master2 –  4h35mn32s  361e
_Sébastien : abandon au km40 cause arrachement de la roue libre
 
44km :
 
_Bastien    : 34e/48   junior  :  3h00mn45s  – 151e/306 scratch
_Wilfrid      : 21e/45  master3  :  3h06mn10s – 172eSNC17048SNC17049SNC17050SNC17051SNC17052SNC17053SNC17054SNC17055SNC17056SNC17057SNC17058SNC17059SNC17060SNC17061SNC17062SNC17063SNC17064SNC17065SNC17066SNC17067SNC17068SNC17069SNC17070SNC17071SNC17072SNC17073SNC17074
1ere RANGEE : sur les 2 photos David est fringué façon « racaille »
2eme Rangee : pause déjeuner pour Mathieu et Gérard
3eme rangée : toujours fidèle a nos sponsors pour Dominique, le seul a tourner a l’eau, heureusement qu’on a pas Ricard comme sponsors!
4eme rangée : moi je tourne a la RedBull, sur les trois photos préparations intenses pour Sébastien, Camille , Dominique
5eme rangée : tout en graisse flottante pour David, petit nouveau du club Fabien
6eme rangée : KTM de David Cannondale 2009 de Maxime flambant neuf, grosse concentration pour Willy
7eme rangée : Daniel fin prêt !, noter au fond a droite le jolie p’tit cul de David, toujours de la préparation, sauf pour Maxime qui est tranquille.
8eme rangée : Matthieu est cachotié, il cache sa potion magique, lui, il tourne au Dark Dog. Bastien se dit  » ca va chier! »
9eme rangée : Photos de groupe de tous les participants du club , regarder la gueule de Maxime ca fait peur!
0043004500460046_101630526063708910891_1
Photos prisent par les photographes de la Gamelle Trophy :
de gauche a droite : David, moi, Maxime, Camille, Dominique, Bastien et Willy

3eme manche du Vendée Tour

Publié: 4 juillet 2008 dans COMPETS 2008

Salut. Voici un résumé de la 3eme manche du Vendée Tou qui s’est déroulé le 21/06/2008 a Saint Laurent sur Sèvre en Vendée.
J’arrive sur place tôt ( comme d’habitude ) vers 9h30m du matin. Pour se garer sur le parking pas de problème, j’étais le premier. En face un autre parking était reservé pour les camping-cars.Je décide alors de faire la reconnaissance du circuit. La petite boucle était rapide et technique , le reste technique et rapide avec des descentes d’escaliers, montée d’escalier, passage tres techniques entre les rochers, des cotes pas trop raides mais assez longues et puis de longs virages très glissants ca c’est fort!
Vers 12h , je m’inscrits et ma plaque est le 27 comme le Get.
13h45, l’arbitre FFC nous appellent par numéros pour nous placer. Pour le 1er départ, on était a peu près une soixantaine concernat les espoirs, séniors et master1. Je suis placé a l’avant dernière ligne. L’ambiance est détendu car avec les voisins on discuta et on a même déconner, en se qui concerne la queue de peloton.L’arbitre annonce 15 secondes avant le départ mais se sont des minutes Windows, en fin de compte il restait 5 secondes, bizzare le chronomètres!!! Le départ lancé, mon objectif sur le 1er tour était de me laisser aller avec le trafic, mais j’ai pu gagner des pas mal de places sans forcer et des dépassement a l’interieur des virages ( J’ai oublier de préciser que la boucle dait 10,800kg a parcourir 4 fois) , le 1er tour s’est super bien passé, sans me fatigué j’ai fait un belle remonté.2eme tour : au bout de 5km de ce tour , problème , des crampes légères apparaisses mais facilement supportables si je ne force pas comme un malade, je décide de maintenir la position pour que ca passe . Pour les tours suivant , les crampes ne passent pas ne s’est pas aggravées. Quelques personnes me doublent et j’essaie de les ratrappée dans le technique vers la fin du cricuit qui était superbe. Enchainement d’épingles, slaloms entres les arbres puis les rochers en montées et une portion très novateur en cross-country nous passons sur un chemin gallo-romain et avec le temps des racines ont fait leurs apparitions rendant ce chemins encore plus cassants, merci la fourche suspendu. Le 3eme et 4eme tours se ressemblent j’ai maintenu ma positions et j’ai du terminer au moral sans ca j’aurai arrété.J e franchi la ligne d’arrivé super content car la forme était mieux qu’il y a 3 semaines. J’ai discuter avec le numéro 31 ( encore une fois comme le Get ) qui s’appelle Nicolas Albert , il me met 2 minutes dans la gueule. J ‘ai sympathisé avec lui et j’étais tellement content de terminer que je lui ai payé un coup a boire. ET il étais temps que j’arrive car un autre concurrent le numéro 11 était  a 34 s de moi et il ma expliqué qu’il avait perdu ses lunettes. Une chances pour moi.A noter que dans ma catégorie, sur 31 partant il faut compter 17 abandons dont 5 leaders ( 1, 2, 5, 6, 7).J termine cette courses 12e, au classement provisoire, je fait un bond énorme de la 28e place a la 12e place en fesant que 2 manches sur 3, il reste 2 manches qui se dérouleront en octobre.Voici 2 photos groupés au départ, pas de photographe sur le circuit. Petit jeu, essayer IMG_3528 IMG_3530de me trouver !!!

j’écris cet arcticle avec du retard.
Cet épreuve c’est déroulé le 1er juin 2008 a Chateauneuf/Charente en Charente (16). Je n’aurai pas grand chose a dire pour cet course tant que vu résultat j’ai abandonné.
Je pars de chez moi tôt le matin prêt a effectuer les 200km qui me sépare de la course et plus je me rapprcha de la Charente et plus il pleuva, jusqu’au point de tomber des cordes 1heures avant le départ ! J’efectue la reconnaissance du circuit avec les gars de Fondettes et ma première impressions est que le circuit était, encore une fois, très, très boueux, glissant et a certain endroit dangereux comme la 1ere descente. Cet fameuse descente a été rendu très dangereuse a cause de la pluie. Elle était composé de grande plaque de rocher plat en escalier suivit de rocher aléatoire, puis une descente raide, courte d’un coup tourne a droite pour ensuite continué sur un singletrack en dévers.
Le départ approche, nous nous plaçons sur a ligne via l’arbitre FFC. Je sentais immédiatement que le moral et la motivation n’était pas là mais bon j’ai pas le choix. Le départ est lancé et j’avais du mal a m’accrocher mais je suis , la 1ere descente tout le monde a pied a cause des bouchons, ensuite on remonte dans la fôret et la boue était tellement intense , collante, et glissante , qu’on était très vite a pied, même avec des crampons de 2 cm c’est impossible. sur les parties plates apres cet monté qu’on allait plus vite a pied tellement que le pilotage etait hazardeux.
Je termine ce tour mort , le cardio a fait une pointe a 207. Apres le devers , j’était complètement rincé ,j’ai décidé d’abandonné j’ai même failli vomir tellement que j’était pas bien. Je me diriga vers un commissaire de course qui était posté a 10 mètres de là en lui expliquant que j’arrétai la course. Je rejoigna le départ par la route avec un autre concurrant qui lui aussi a abandonné sur casse de sa chaine et le dérailleur détendu au niveau du ressort de la chape. Je me présenta a l’arrivé pour leur dire que j’ai abandonné.
Ce jour-ci je n’était pas le seul a abandonné pour diverse raison même le n°3 a arrétê au bout de 2 tours bien rincé lui aussi.
Pour le classement provisoire de la coupe interrégional je ne perd qu’une place car on était pas beaucoup . Je suis classé actuellement 13e. La final se déroulera le 21/09/08, mon objectif est de terminer 10e au classement final
Voici 3 photos de moi prisent par un photographe de Photolaps , très bonne photo. A noter que sur les 3 photos je suis a pied car ca glissait énormément mais une grosse partie des pilotes l’étaient aussi.
.08153B06808153B09508153B098

P1040155P5180053Cet épreuve s’est déroulé  le 18/05/2008 à St Benoit la forêt dans le 37. A noter que c’est la 1ere fois en 6 ans de compèt que j’ai dû faire seulement 30km pour m’y rendre!!!. Le samedi , avec mon oncle, nous nous sommes rendus sur place pour la reconnaissance du circuit.Nos 1ere impressions était boueux mais ca passé sur le vélo, la fin plus roulant et puis on connaissait cet endroit.
Dimanche, je me pointe a 9h30 sur place pour avoir une place sur le parking et c’était le cas .Je me garra au milieu du parking entouré par les camping-cars venus de plus loins comme la Charente, de la Vendée ou bien encore de la Sarthe. Entre temps, je discute avec une personne du club de Fondettes. La veille il avait déjanté car sur son vélo il avait installé un kit de transformation Tueless. 
15 minutes avant le départ, il se mît a tomber des cordes mais pas le choix il faut aller sur la ligne de départ. Sachant qu’il n’y avait as grand monde dans chaque catégorie (entre 2 et 15 sur chaque catégorie) la mise en grille est rapide, pour une fois.13h10 le dépard est lancé, je m’accroche en vain au groupe de tête, dès la 1ere cote j’étais a la rue ensuit une descente et une ligne droite , je gagne quelque place. Nous pénètrons dans la forêt, et la, la désolation, si la veille ca passé juste , la c’était presque impossile tant il y avait de la boue, ca patinait grave. Nous progressons tant bien que mal mais c’était de pire en pire, a certain endroit il y avait au moins 5 cm de boue , tous le monde était a pied.
J’ai oublié de présicer, au départ, qu’on devait parcourir 4 tours et demi, au lieu de 5 annoncé la veille.
Fin du 2eme tour, je passe la ligne d’arriver et le speaker me dit dans son micro qu’il reste un tour. C’est très motivant. Ainsi je me donne a fond dans le début boueux du circuit. Mais ca commencait a me gonfler et m’énerva tres vite. Ce qu’il ne faut surtout pas faire. Sorti de cet enfer, une personne du club de la Rochelle me dit « aller c’est presque fini accroche toi » . Je l’écouta et le suiva. Vers la fin du circuit nous doublons un sénoir qui n’en pouvais plus, je me retourne et je regarde ca plaque, et la, le sourire revient, il avait le numéro 6 ( a noter que  les numéros sont donner par rapports au classement provisoire, se qui veut dire qu’il était classé 6eme). Nous entroins dans une parti technique impossible de le doublé, sortis de cet endroit, nous entrons sur un piste de BMX avec saut, whoops et virage relevé. J me dit a ce moment »je tente quelque chose c’est sur ». 1ere bosse je ne peut rien faire, on entre sur les whoops et il roule doucement (précedemment je les prenaient par 2 sur la roue arrière) je le double sur la gauche et lui dit » je prend l’interrieur! », la bosse suivante je la passe sans problème, la dernière, je la prend doucement car il fallait tourner direct a droite mais le virage le prenat marge , j’ai failli me prende une barrière métallique. J’accélère comme un malade sur la ligne droite pour le distancé, ca n’a pas marché, juste avant la cote du départ il me ratrape et me met un vent important. Je n’ai vraiment rien pus fair pour le ratraper, a l’arrivé il me met quant même 15 secondes sur environ 300 mètres.
Je tremine la course 13e /16 dans  ma catégorie. ce n’est pas terrible mais bon. Au classement provisoire je fais un bond énorme de la 21e place a la 12e place. Les absents ont toujours tords. Je suis actuellement le 12e meilleur de la coupe interregional provisoirement.

P1040034DSC06165[1]DSC06166[1]