Mise à jour le : 11/01/2016

J’ai changé de frein en février 2015. Avec du retard voici enfin l’article concernent ce changement de frein par les Formula R1.

5 ans après avoir quitté Formula Pour une marque Allemande avec 2 modèles, leur dernier modèle de 2013 ne pas donné satisfaction en comportement et en fiabilité. Ca c’est fini par une double fuite des Maitre-cylindres !

EN STATIQUE :

Le maitre-cylindre :

P1540247

Le maitre-cylindre est entièrement en aluminium. La finition a été polie ce qui donne un très bel aspect ;), La vis de purge se trouve sur le coté, pas le plus pratique en cas de purge. Fixation en demi-coquille fixer par deux petites vis en aciers et vu le diamètre aucun interet a y mettre de la visserie en alu.

Le levier est aussi en alu. Il intègre le réglage de la garde via une molette appelé TFRA.

L’étrier :

P1540249

L’étrier est en alu et monobloc. Le piston possède un diamètre de 22mm ce qui lui donne très une grande puissance. La vis de fixations des plaquettes est en acier. La durite est orientable en dévissant légèrement l’écrou de 8mm. Les plaquettes d’origines sont des organiques avec le support en alu.

L’adaptateur n’est pas celui d’origine. Certain l’ont peut-etre reconnu, c’est celui des B4 et de la 1ere génération de ORO. Pour moi, c’est simplement une question d’ésthétisme. 😉 

Les disques :

Se sont les modèles SL ( SuperLight ) 1 pièce. 180 mm pour l’avant et 160 mm pour l’arrière.

Le poids :

Le poids est plutôt correct, les Formula R1 reste dans les plus léger parmi les autre modèles de freins.

_196 g un ensemble complet avec disque en 160mm ( poids constructeur )

_106 g le disque SL 1 pièce en 160 mm ( Poids constructeur )

_141 g le disque SL 1 pièce en 180 mm ( Poids constructeur )

SUR LE TERRAIN :

Formula R1Voici les retours de ce frein. Là 1ere impression que l’on constate lors du freinage c’est le coté ON/OFF !! Ca pile sévère et vaux mieux bien connaitre le frein avant de freiner fort sous peine d’etre très surpris ! La course du levier est assez courte, méfiance également tout comme la grande puissance. 🙂

Quand on aborde un virage, avec la grande puissance disponible on peut se permettre de retarder le freinage mais a condition de bien savoir doser sous peine de bloquer les roues surtout sur des graviers, ça ca vient du coté on/off 😉

Dans les descentes rapides, le comportement des R1 est à la hauteur de sa réputation. Ce que je veux dire c’est qu’avec une vitesse élevée, le frein remplira sa fonction sans problème. Pas de chauffe non plus dans le circuit et pas de changement de toucher dans le levier. Les gros freinages ne lui fait pas peur.

Dans du technique lent, attention par contre a ne pas etre trop généreux dans le levier. Ce que j’ai constaté c’est qu’a basse vitesse, il ne faut vraiment pas appuyer fort sinon la puissance vient de suite( issu du coté on/off )  et on perd le peu de vitesse que l’on a !

Pour le technique rapide, le Formula n’a pas bronché, une simple pression sur le levier pour avoir un freinage puissant permet des passages fluides et rapides.

Dans les conditions boueuses, pas de problème non plus mais gare à l’adhérence en cas de freinage trop puissant. Le coté on/off peut vous jouez des tours. Pour rappel bien doser les R1.

PLAQUETTES :

J’ai eu l’occasion d’essayer les Formula R1 avec les 3 types de plaquettes : organique, semi-métallique et métallique. Le tout sous la marque Formula, j’ai aussi essayé les plaquettes Brake Authority métallique céramique.

Cela vous permettra aussi de mieux vous retrouvez parmi le choix des 3 garnitures disponibles car cela n’est pas simple pour tout le monde 😉

Organique :

Ces plaquettes se comportent le mieux à basse vitesse, le freinage sera franc ! Par contre, j’a constaté que quand la vitesse augmente, le freinage n’est plus constant et perd en mordant, ce qui est pénalisant car ca oblige à freiner plus fort.

Les plaquettes organiques sont à proscrire en condition humides, sa durée de vie dépassera rarement les 150 km ! A utiliser sur les terrains secs seulement.

Métallique :

Ces plaquettes se composent de particules de métal comme son nom l’indique. Ce type de plaquette sera plus à l’aise sur les gros freinage et/ou appuyé. Il permettra des freinages longs,  forts et constants. Parfaitement adapté à tout les conditions météos , surtout dans la boue.

Revers de la médaille, les plaquettes métalliques offrent peu de puissance à basse vitesse car pour qu’elle donnent tout son potentiel, il faut les faire monter en température.

Concernant les métalliques Formula, attention la durée de vie est assez courte pour des métalliques.

Semi-métallique :

Ces plaquettes se composent d’élément organiques et des éléments métalliques. Certains parleront de compromis, moi je dirais simplement un autre choix car elles n’ont pas les avantages des 2 autres sur tout les points.

Leur point fort se sont les freinages à vitesse moyennes, voir basse mais dès que ca commence vraiment à chauffer elles perdent en efficacité.

Par contre leur durée de vie dans les conditions humides est bien plus proche des organiques que des métalliques.

Métallique Céramique Brake Autorithy:

Ces plaquettes sont des métalliques avec une couche de 

P1540260céramique au dos de cette plaquette et non dans la garniture. Cela permet d’isoler la chaleur produit par le frein et évite ainsi une ébullition du circuit hydraulique.

Elles permettent de gros freinages et surtout elles offrent beaucoup de mordant, très pratique sur les freinages long et appuyés. J’ai aussi constaté une très bonne tenu dans la boue.

Mon choix de plaquettes :

Je vais vous parlez de mon choix en terme de plaquettes selon ma façon de rouler et sur les terrains que j’utilise. Bien prendre en compte également que le frein avant ne se comporte pas comme l’arrière et vice-versa d’ou un choix de plaquettes spécifiques.

J’ai choisi de faire un mixte de semi métallique ( Formula ) pour l’avant et métallique céramique ( Brake Autorhity ) pour l’arrière.

C’est basé sur ma façon de freiner car je freine + souvent de l’arrière que de l’avant, ca permet de garder une certaine fluidité et ainsi etre plus rapide dans des portions techniques, rapides, enchainements de virages etc etc… Ca m’arrive dans certaines descentes de freiner que de l’arrière.

Donc, à l’arrière des métalliques céramiques, cela permet d’avoir de gros freinage, constant, sans surchauffe et une très bonne durée de vie des plaquettes. A l’avant des semi-métallique de chez Formula.  Je me sert du frein avant pour freiner au dernier moment, j’ai besoin d’un freinage qui répond tout de suite car elles n’ont pas besoin de tant chauffer comme les métalliques. Leur efficacité est directement présente. Puis elles supporte un peu mieux les températures que les organiques. La durée de vie est  un peu mieux mais comme je m’en sert pas souvent , forcément ca dure longtemps ! 🙂

POUR RESUMER :

les + :

_Très grande puissance.

_Frein on/off

les – :

_A ne pas mettre entre toute les mains.

_Demande une certaine maîtrise dans le freinage

_Attention à la durée de vie des plaquettes Formula.

FIABILITE : 

mise à jour le 11/01/2016.

Pour l’instant aucun problème majeur, au début juste un  piston d’un étrier qui sortait de travers mais tout est réglé.

Concernant les plaquettes Formula, attention à leur durée de vie. j’indiquerais la durée de vie de mes plaquettes en dessous avec  la distance parcourue quand je les changerait .

_14/02/2015: km 0 : Date d’achat ( 81 605 km)

_11/01/2016 : km 3 372 : installation disque AV-AR 180-160 mm 2 pièces.

                                                  : remplacement plaquettes avant Formula semi-métallique et                                                                             arrière Brake Autorhity métal céramique.

 

Modification : 

Mise à jour le : 11/01/2016

P1650130

Entrer une légende

Petite touche d’amélioration de mes R1 avec des disques Formula 2 pièces, appelés aussi « flottants ». La piste de freinage est rivetée à une étoile en aluminium qui permet une meilleur dissipation de la chaleur.

Niveau poids, l’ensemble possède la meme masse que les disques 1 pièce SL. Poids pesés par mes soins.P1650125

   _160mm : 94 grammes

 _180mm : 114 grammes

CONCLUSION :

P1540254Voila pour cette article concernant le frein Formula R1. Pour ma part j’en suis très content et j’adore les freins on/off. En esperant que cela puisse vous etre utiles pour vos futures choix de frein et aussi de plaquettes 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s