PNEU PANARACER RAMPAGE SC 2.35


Mise à jour : 11/01/2016

Voici un article traitant de ce pneu et modèle.

Panaracer Rampage SC 2.35Suite aux déboires que j’ai eu avec les Michelin, j’ai décidé de changer de marque, mais comme vous le savez, je n’aime pas trop les marques connuent pour faire comme tout le monde. J’ai donc choisi Panaracer qui remplissait ce que je recherchait dans un pneu, comme , la largeur en 2.35 ( je voulais au max pour l’avant 2.40 ), gomme tendre et fiabilité et un poids vers les 650g car chez moi depuis 5 ans environ, les conditions climatiques ont bien changé et la nature du terrain c’est fortement dégradé ( en exagerant , la mousson au printemps et sècheresse en été ), en gros il y a de plus en plus de caillasse et pierres qui sont maintenant apparent ! Puis j’ai créer des singles et passages techniques ( pierrier, marche, dévèrs, caillasses et autres modules en bois ) qui demande quand meme d’avoir du grip et du volume. C’est chose fait avec les modèles Rampage SC en 2.35 de largeur.Lors de la recepetion, oui au toucher on s’aperçoit que la gomme est bien tendre, que se soit en latéral ou central. Lors de la pesé, ces modèles sont annoncés à 680g( +/- 8 % ) et les miens sont à 650 et 646 g.

La carcasse est en 66 TPI. Pour rappel le TPI est le nombre de fils par pouce. Plus il y en a , plus le pneu et léger et fragile au terrain difficile. A l’inverse, moins il y a de fils, plus le pneu est lourd mais plus résistant.

L’utilisation de ce pneu est asse large, c’est un modèle polyvalent prévu pour terrain sec, cassant, pierre, racine, meuble et  boue , mais à voir dans la grosse boue pour voir ce que cela donne

Pour le montage, sur jante ZTR Podium MMX, ca passe à la pompe à pied ! Une fois gonflé,  le profil est bien rond et le pneu assez imposant, ca va gripper sévères !!! 

Je rajoute à propos de Panaracer, que c’est une marque appartenant à Panasonic ( Panasonic PolyTechnology Co. ) ! Les pneus Panaracer sont fabriqué au Japon.

DIMENSION :

Ce modèle dans sa version SC n’existe qu’en 2.35. Voici la hauteur des crampons :

_Crampons latéraux :  3.5mm

_Crampons extra-centraux : 4.5 mm

_Crampons centraux : 5.5 mm

Pour la largeur, cela varie en fonction de la largeur interne de la jante et de la pression des pneus ! Ma jante mesure 21.4mm de largeur interne avec une pression de 1.2 bars. En largeur du pneu au ballon j’ai 56mm contre 58mm d’après la norme ETRTO.

TECHNOLOGIES :

Plusieurs technologie sont employées chez Panaracer. J’ai repris les définitions de PANARACER. Par contre, je n’ai mis que les technos employé pour ce modèle précis, il y en d’autre pour les autres modèles 😉

_SC : La version « Sticky Compound », gomme tendre, du Rampage. Pneu toutes conditions tout-terrain. Excellent grip et durabilité dans une carcasse solide et légère. Bonne évacuation de la boue. Très bon comportement en descente. Profil conçu spécifiquement pour les virages serrés et la traction.

_ASB : Anti Snake Bite Chafer : grâce à une couche spéciale de caoutchouc anti-rebond près de la tringle, le risque de crevaison par pincement est réduit de 40%.

_Multi Step : Chaque crampon a une forme irrégulière, en escalier (« step »), ce qui le rend performant sur une multitude de types de terrain et conditions, de sol dur à sol meuble. Cela permet aussi de réduire le poids du pneu.

_ZSG Active : La versions super tendre du mélange ZSG. Pour les conditions extrêmes.

VERSIONS :

Il existe 4 versions de Rampage :

_Rampage qui est la version de base en largeur 2.10 et 2.35

_Rampage PR qui possède une couche renforcé contre les crevaisons.Largeur de 2.10 et 2.35 

_Rampage SC qui est la version gomme tendre du rampage et seulement disponible en 2.35

_Rampage UST est la version Tubeless. Largeur de 2.10.

SUR LE TERRAIN :

Plus qu’a rouler ! Allez en prenant le bitume pour atteindre la foret , ils font un bruit sourd, mais avec une pression de 1.2 bar pas étonnant. On attaque par une descente rapide en single, on sent direct le grip impressionnant sur les relances et changements de direction rapides. pour les virages , pareil pas de décrochage, les crampons adhèrent, pareil lors des freinages on sent vraiment que les crampons font vraiment leur travail !

Panaracer sur pierrierAutre single mais un peu plus corsé mais avec une vitesse un peu plus lente. Plusieurs fosses en terre à franchir, lors des relances pour s’en sortir le grip est bien là, malgré des fois que le pneu patinait en arrachant le sol, surtout après plusieurs passage ! Je rappel que ce single est assez relevé donc cela permet de pousser ce modèle vers ses propres limites. Les choses sérieuses commencent : passage d’un pierrier, celui-ci assez tendu quand meme, il se trouve dans une large cuvette de 4-5 metres environ. Franchement malgré certaine pierres qui bougeaient ( de type silex de 15-20cm ) le pneu n’a jamais décrocché ! On sent parfaitement les crampons à gomme tendre se plier et adhérer sur les pierres. Le vélo n’a jamais glissé, patiné sur ce pierrer que ce soit à l’avant comme à l’arrière. Donc là, du gros grip !P1500612

La suite c’est une petite descente avec au bout un freinage sur un terrain en dévères, j’arrive avec une bonne vitesse, gros frenage, Ici, les pneus avant et arrière remplissent très bien leur roles respectives car aucun n’a été en diffiiculté.

En parlant de dévers, j’en ai pas mal sur mes circuits, couplé à une basse pression, le grip est toujours présent , pas un décrochage, le pneu se déforme pour bien adhérer au sol.

PanaracerCoté rendement, ca aussi ca doit interessé du monde vu la largeur du pneu, sur terre et chemin, impeccable peu de résistance au roulement pour un pneu de cette catégorie, les relances sont bien là. Pareil pour le bitume la gomme relativement tendre en est pour quelque chose, au final pas pénalisant. Je le répète, pour un pneu de cette catégorie 😉

Voila pour ce test mais seuiement en terrain sec, donc prochain chapitre en terrain humide mais j’attendrais les bonnes pluie d’automne pour vous faire partager ce retour.

FIABILITE / LONGEVITE :

Mise à jour le 11/01/2016

Un paragraphe qui traitera de la fiabilité et longévité de ce modèle.

_Voici un 1er retour, au bout de 3 semaines, paf une bel crevaison à l’avant. J’ai dû poser une rustine !  Là, par contre ca fait un peu chié car avec une carcasse en 66TPI c’est sensé être plus résistant, surtout en comparaison des 110 des WG2.. J’e suis partit sur une autre marque pour avoir plus solide !  Puis une petite crevaison à l’arrière, mais rebouché avec le produit préventif. En espérant vraiment que ce soit un cas isolé 😉

PNEU ARRIERE : 

   _09/07/2014 : km 79 328 : installation.

   _28/04/2015 : km 82 653 : remplacement, parcourue : 3 325 km.

   _01/11/2015  : km 84 201 : remplacement , parcourue 1 548km. Usé à 60%, j’avais crevé avec ce pneu je suis rentré à plat, à éviter car le pneu n’aime vraiment pas. Mais bon la boue faisait son retour et vu l’usure c’était vraiment limite.

PNEU AVANT :

   _09/07/2014 : km 79 328 : Installation.

   _12/12/2015 : km 84 631 : remplacement – parcourue 5 308 km. Ce pneu tient                                                                             parfaitement la distance en montage avant mais avec la                                                                                           boue cela devenait aussi limite avec l’usure  ;).

PHOTOS :

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Fr@nk dit :

    Intéressant … a suivre ! Le pb c’est que j’ai pas mal de roulage pour arriver en foret … alors 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s