FREINS MAGURA MARTA SL

Publié: 24 février 2010 dans FREINS



Voici mes nouveaux freins Magura Marta SL en remplacement des Formula K18 avec réglages d’attaque des plaquettes.

Présentation :

Très bel emballage pour commençer et le rein est protéger d’une protection sur le maitre cylindre. Les vis avec les outils Torx sont dans une petite pochette, de meme pour l’adaptateur. Le disque et le mode d’emploi se trouvent dans un double fond fond de la boite.3 autocollants offert. Enfin , point positifs, les olives pour raccourcir les longues durites sont vendus avec le frein.

Pour le frein en lui meme la présentation est très bonne , mais en regardant de plus près on s’aperçois sur l’étrier et le maitree cylindre une trace de moulage. Les durites à 0 degré n’est pas très pratique et pas très jolie et il faut laisser un peu de mou quand on raccourcit la durite sous peine de plier cette dernière. Les étriers sont également compatible avec des embouts banjo comme sur les oros mais demande de changer la durites car le banjo Magura est sertis a la durite.
Les plaquettes d’origine sont des organiques et ne possède pas de réglage d’attaque des plaquettes. Seulement un réglage de la garde.

L’huile utilisé est de la Minéral, seul Magura et Shimano l’utilisent. Cette huile n’est pas abrasive , ne crait pas l’humidité et n’attaque pas la peinture contrairement à son frère DOT, utilisé dans l’automobile est plus abrasive.

L’étrier est monobloc, c’esta dire fait d’une pièce. Cette étrier est fermé sur le dessus , là oû les autres marques est ouvert pour faciliter le changement de plaquettes et un réglage de l’étrier par rapport au disque. D’accord cela permet une facilité de changements de plaquettes , mais en général , quand on change les plaquettes , il faut repoussé les pistons avec un tournevis plat , pour le faire correctement , il faut dévisser l’étrier de l’adaptateur, au final cela revient au même. Les plaquettes sont fixées via une vis sur l’étrier, et les pistons sont aimantés pour fixés les plaquettes sur les pistons.
Enfin, le fait que l’étrier soit fermés sur le dessus permet une meilleur protections des plaquettes et pistons au abrasions externes notamment l’eau et la boue qui a tendance a tombé dans l’étrier et une usure des plaquettes un peu accélérés.

La bête en image:



Une fois le frein sortit , on ne peut pas s’enpecher de contempler avec de grand yeux la beauté du levier carbone et du frein en général.



Le poids : ( sans visserie, sans disque et sans adaptateur )

Pour le poids , je suis un peu décu, je m’attendais une plus grande difference avec mes Oros, sachant que sur ces frein là, j’avis installé des plaquettes avec support alu et une vis titane sur l’étrier. Le marta AV est à 218 grammes ( mon Oro est à 2238g ) et l’AR à 228g ( contre 240 pour le oro allégé ) soit une perte de 22 grammes ! Le disque Magura est à 108 grammes mais je garde mes ashima à 74 grammes ainsi que les étriers Formula, plus léger et plus jolie, ainsi que la visserie titane pour les disques et vis alu pour les étriers et adaptateurs.

Installation :

L’installation est classique comme tout les autres frein , mais le maitre cylindre ne possède qu’une vis donc il faut enlever la poignées pour faire glisser le frein sur le cintre. Pas de problème sur l’étrier arrière. Mais sur l’avant j’ai garder l’adaptateur Formula car pas présent avec le frein Magura. J’ai du joué de la lime pour faire passé l’étrier qui est un peu plus imposant qu’un Oro.
Pour raccourcir les durites c’est très facile, il faut retirer la protection plastique et de dévisser via une clé de 8, la vis de la durites, ensuite on coupe a la bonne longueur et on installe un embout dans la durite et une olive, on replace le tout dans le maitre cylindre et on resserre la vis de 8 qui permettra d’ecraser l’olive et de bloquer la durite. Et pas besoin de faire de purge.

La purge :

Elle est très facile, il suffit de mettre la seringue sur le capot du maitre cylindre , entre les 2 petits vis, puis une sringue rempli d’huile minéral dans l’étrier sur le coté et hop on pousse le tout et c’est terminé.

Essai préliminaire :

Petit éssai sur la route pour voir ce que ca donne . Le rodage est un peu long. Une fois fait, la puissance est là, aussi fort que les Formula Oro mais avec une net touche de progressivité par rapport au Oro qui n’en avait pas. Lors des freinages les Magura ne vibrent pas, le freinage est constant et puissant meme avec un disque Ashima fortement ajourées ! Le toucher du levier est très agréable et facile a doser.

Photos diverses :





autres : 

Le poids de mon VIP est de 8 940 grammes.
Tous les produits Magura sont conçus et fabriqués en Allemagne.

Essai terrain des Marta SL :

Distance 44 km, dénivellé positif : 600m, type de terrain : très humide et boueux dans les côtes et descente, légèrement humide sur 50 % du circuit.
Cet essai a été réalisé avec des plaquettes organiques d’origine avec le frein , donc pas très adapté pour des conditions humides.Dès les premiers freinage , on sent une bonne différence avec des Oros. Le toucher est très agréable, franc et la course n’est pas longue , la puissance est élevé ainsi que le mordant. Sur les longues descente, le frein ne bronche pas : aucune différence dans le levier, il ne durcit pas et reste constant. Puis la fourche ne drible pas ni aucune vibration dû au freinage. Cela reste nickel tout au long du freinage.
Sur des freinages plus appuyés et plus court, ca freine fort, on sent bien qu’il a plus de mordant face au Oro, surtout a l’avant. Mais attention car ce mordant peut s’avéré un peu pénalisant car en descente sur des sols meubles ou gravilloner , les Marta SL on tendance à bloquer les roues , surtout en courbes, donc on a tendance a partir en dérapages sans le vouloir ! 😀 . Bien savoir gérer le frein.
Concernant la progressivité, rien d’extraordinaire car cela se joue au début de la course du levier. Il faut vraiment éfleuré le levier pour avoir un peu de progressivité ensuite c’est la puissance pure, donc bien connaitre le frein avant de foncer tête baisser ! Sur les gros et/ou longs freinages en descente, la progressivité n’est que peu présente.

Pour résumé :Les + :

_puissance
_mordant
_toucher

Les – :

_progressivité très légère
_demande une adaptation pour bien gérer le freinage.

Voila pour cette 1ere journée de test, mais il y en aura d’autres.

En ésperant que ce texte vous a été ou sera utile sur ces Magura.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s