Présentation de mon Commencal vip 2004

Publié: 7 juillet 2008 dans FOURCHES, VTT

MISE A JOUR LE 15/05/2011

MATOS MARQUES POIDS
Cadre + cuvettes JDD Commençal VIP taille L 1 650g
Fourche Marzocchi MX Pro ETA 105mm 1 925g
JDD+capot + vis FSA 68 g
Frein avant +adaptateur+vis Magura Marta SL + adaptateur Formula + vis alu 232g
Frein arrière+adaptateur+vis Magura Marta SL + adaptateur Formula + vis alu 254g
Commande + vis alu Shimano XT 130g
Cable et gaines Jagwire 36g
Dérailleur arrière Shiamno XTR + galets KCNC 182g
Cassette Shimano Dura-ace 11×27 174g
Chaine Shimano XTR 252g
Roulements de pédalier +bagues Shimano XTR avec roulements Enduro Bearings 100g
Pédalier+manivelle gauche + plateau+ vis alu Shimano XTR + Renthal SR4 38 dents 590g
Anti-dé MRP 1X 50g
Pédales Crank Brother Eggbeater SL avec axes titanes 222g
Roue arrière Jante ZTR podium MMX +écrous alu + rayons DT Supercomp + moyeux Tune Kong scotch et valve 686g
Roue avant Jante ZTR podium MMX +écrous alu + rayons DT Supercomp + moyeux Tune King scotch et valve 586g
Disque arrière Ashiman ARO-08 84g
Disque avant Ashiman ARO-08 180mm 108g
Pneu arrière Onza Canis 2.00 456g
Pneu avant Onza Canis 2.00
450g
Serrage de roue arrière KCNC 22g
Serrage de roue avant KCNC 20g
Produit arrière Stan’s notubes 30g
Produit avant Stan’s notubes 30g
Vis titane avant Titane x4 5g
Vis titane arrière Titane x4 5g
Selle Selle italia kit carbonio flow 138g
Tige de selle Ritchey Carbone Superologic 172g
Serrage de selle KCNC 12g
Potence Ritchey WCS + vis titane x4 + vis alu x2 94
Cintre Easton Monkey Lite XC 148g
Poignées Extralite 16g
Embout de guidon Lizard skin 6g
TOTAL 8 911 grammes

Cela fait depuis 2004 que je roule avec ce vélo qui a subi pas mal de changement en 7 ans, Transmission, roues , pneumatiques etc,,, tout change et a été amélioré pour augmenter les performances, puis également pour rouler sur du matos léger, fiable, exotique et peu connu car je n’aime pas avoir le vélo de Mr Toutlemonde,
En 2004 , dès montage du cadre et de la fourche ( également de 2004 ), avec les pièces du Décathlon 8,1, le VIP pesait environ 11,70kg et aujourd’hui 8,85 kg ! Soit 2 850 grammes perdu sur l’équipement ( hors cadre, fourche et JDD, ), Le comportement général a été plus qu’améliorer pour atteindre de bonnes performances sur le terrain,

LE CADRE :

En 2008 , le cadre a subi un petit lifting, la déco d’origine s’alterait avec le temps, donc je l’ai effacé avec de l’acétone, puis installé des autocollants «  The Commençal SuperTeam » placé a des endroits précis comme sur les vélos de 2008 mais de façon aléatoire de chaque coté du vélo, je n’ai pas touché à l’anodiation d’origine, car j’aime sa couleur gris anthracite,
Ce cadre possède également un wishbone derrière le tube de selle, Ca à l’avantge d’avoir une bonne rigidité de l’arrière, donc de la nervosité mais cette rigidité supérieur a pour conséquence une baisse du confort ! Ce qui en fait un cadre très tape-cul, Les personnes priviliegiant le confort, passé votre chemin, Les pattes de cadre sont réussis tout comme les bases cintrées et surdimensionnées pour un max de nervosité! Et quelle nervosité !

LA FOURCHE :

La Marzocchi MX Pro ETA en 105 mm de débattement est là depuisle début, Cette fourche se marrie à merveille avec le cadre, Lors dez l’achat , j’avais repéré 3 fourches , la Marzocchi MX pro eta, la Marzocchi Marathon S et la Rock Shox réba, Fox étant trop cher et la couleur ne collait pas au cadre, La Marathon avec l’hydraulique interressant a été abandonné car dépassement de budget, la réba malgré son poids de 1 600 grammes possède un design trop simple a mon goût et se démoderai très vite, Donc mon choix s’est porté sur la MX pro ETA et elle à la capacité de se bloqué en position basse, donc très pratique dans les cotes car cela rabaisse tout l’avant du vélo, son design est une merveille, le Té et l’arceau rigidificateur en forme de « M » m’on convaicu malgré les 1 900 grammes de la bête !
Son fonctionnent se compose d’un ressort hélicoîdale + bain d’huile+ un petit ressort pour l’ETA coté gauche pour la compression et un bain d’huile + air pour la précontrainte pour l’amortissement et la détente coté droit, Elle a 3 réglages : détente, précontrainte par air et ETA qui est le blocage en position basse et laisse 30mm de débattement pour un minimum d’amortissement sans pompage, Oui cette fourche a tendance a pomper et plonger au freinage, mais on aime ou pas ! Les plongeurs sont en 30 mm de diamètre,
Pour ma part je suis a 13 % du deb pour la précontrainte, je préfère un réglage assez souple, J’ai également enlevé 5ml d’huile pour qu’elle soit un peu moins progressive et avoir un fin de course un peu plus souple puis j’ai réglé la précontraintre par dépression, c’éest a dire que j’ai ouvert le capuchon en haut a droite, je l’a comprime au maximum et je referme tout en maintenant la compression, puis je remet l’ai par la valve, cela permet d’amélioré la sensibilité de la fourche et l’onctuosité de l’amortissement,( ca , c’est l’avantage des bains d’huile ) Pour l’huile, je met de la SB3 en biodégradable qui permet d’amélioré la qualité d’amortissment, Sur les joint spy , je met de la graisse RSP qui réduit les frictions,
Sur le terrain, une fois bien réglé c’est une merveille, très bonne capcaité d’absorbsion des chocs, très progressive dès que ca tabasse, elle en redemande ! Ca amorti très bien ( merci le ressort hélico, ) dès que cela secoue, sur les racines , pièrres l’amortissement est nickel, tout comme en descente oû la progressivité est apprécié, En cote sans l’ETA, elle a tendance à pomper donc a éviter les accélération trop forte en cotes sou peine d’un pompage excessif, Avec l’ETA activé plus de pompage tout en ayant un minimum d’amortissement sur 30mm de débattement, de plus la position abaissé permet une ascension plus aisé;

LES ROUES ET PNEUMATIQUES :

Voici un domaine ou il ne faut surtout pas négligé : les roues . Car c’est une question de dynamisme du au poids donc à l’inertie de celle-ci. Plus une roue est légère , moins elle aura d’inertie et plus son comportement en termes de rendement et nervosité seront amélioré, Le poids des roues est très primordiale sur le comportement général du vélo , meme plus important que les poids d’un cadre et de la fourche reunis ! Le top c’est le montage à la carte car ca permet de choisir sa change et son moyeux , puis d’avoir une bonne rigidité latéral avec un prix contenu, Mais attention , il ne faut pas oublier de prendre en compte certain critères important pour la durée de vie de la roue comme : le poids du pilote, sa facon de piloté, son type et la nature du terrain oû il évolue,
Me concernant, je possède une paire de roue pesant 1 270 grammes avec scotch et valves, ce qui est très interressant surtout niveau comportement, mais on y reviendra plus tard,
C’est un montage à la carte, la jante est une ZTR podium MMX pesant 290 grammes ( un record pour une jante alu ), les écrous de rayons sont en alu , les rayons sont des DT Swiss SuperComp en triple épaisseur, ces rayons sont le meilleurs rapports qualité/prix/poids, Enfin les moyeux sont des Tunes King et Kong Ces derniers sont très léger, très beau ete efficace, La roule libre est en alu et comme toute les roues libre alu, elle a tendance à se marquer, A surveillé également l’étanchéité de la roue libre, surtout l’hiver , un petit entretien de temps en temps et c’est réglé.
Sur le terrain, les accélérations sont bluffantes, ca répond de suite, on sent bien la rigidité de l’ensemble, la puissance est très bien transmise a la roue arrière, Sur les terrains défoncés, elles ne bougent pas, la rigidité latéral est au rendez-vous. Et on la sent bien. Le couple de pédalage est très bien transmise meme dans ces conditions. En cote les assencions se font rapidements, en forcant comme un mulet en danseuse l’énergie est très bien transmise te sans aucune perte de rigidité latéral,
En descente, pareil , ca ne bouge pas dû à l’excellent rigidité. Tout comme a l’avant et lors des appuis c’est nickel,
Pour les pneus , j’utilise des pneu pour chambre a air mais sans mettre la chambre a air, on appelle ca un montage Notubes, en fait c’est l’avantage du Tubeless sans le poids, car un pneu Tubeless est lourd environ 600 grammes contre 400 pour les plus léger en chambre a air, Pour cela il faut utiliser une jante compatible comme ZTR qui est le spécialiste, un pneu qui accepte le montage notube ( attention , c’est déconseillé pour certaine marque de pneu ), ensuite mettre du produit préventif dans le pneu après avoir passé a l’eau savonneuse les tringles du pneu. Sur le terrain, en roulant à basse pression on a une bonne adhrénce au sol quelle soit le type de terrain. Mais grace au produit, le crevaisons sont réduites, mais on ne creve pas plus en Notubes qu’en Tubeless, cela prouve la fiabilité de l’ensemble,

LA TRANSMISSION :

Je roule en 1×9 , composé d’un plateau Renthal de 38 dents et d’une cassette Dura Ace en 11*27, commande XT et chaine XTR en 9V, Prochainement , je vais mettre une chaine 10V pour la souplesse latéral,
Pour les explications techniques de se choix, je vous invite à lire l’ »article sur le 1×9,

LE FREINAGE :

Se sont des Magura Marta SL avec disque Ashima ARO 08 en 160mm,
Pour les explications techniques de se choix, je vous invite a lire l’raticle sur les marta sl,

PERIPHERIQUES :

Du léger partout, cintre Easton, en carbone, cela fait depuis 2005 qu’il est ici et a connu pas mal de jolie chute , aucune casse ni de fissures a déplorer c’est très costaud, Les pédales Eggbeater SL en perdu 40 grames sur la apires grace au remplacement des axes acier par des axes en titanes,
Poignes Extralite pesant 16 grammes la paires, selle Selle italia Kit carboniow flow, attention confort perfectible, bon cuissard conseillé, TDS Ritchey très joli et fluide , cette TDS est très rigide pas de flexion avant /arrière, donc inconfortable,

SUR LE TERRAIN :

L’addition de tout ces pièces fait de se vélo une pièce unique et très efficace, véritable boule de nerf, de fortes accélérations sur le plat, Dans le tecnhique , ce VIP est joueur, on peu relancer , ca ne lui fait pas peur, la fourche avale tout les obstacles se présentant devant elle., Très bon comportement mais attention aux virages en épingles, bien anticipées son virage car le VIP a tendace à tirer tout droit. En descente, c’est comme dans le technique comportement remarquable, facile a manier, a placer sa roue.

Par contre revers de la medaille, ce vélo est très inconfortable au point d’etre sur certain circuit , plus fatigué au cause du vélo que le circuit ! Mais ca c’est un choix personnel, je prèfère passé en priorité l’efficacité que le confort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s